• Les meilleurs d'entre nous…

     

    Au loin dans les volutes bleues
    De la tempête à peine éclose
    Je vois des lueurs
    Des grognements féconds

    Des gravas de silence,
    Des prières Importunes,
    Des jurons indécents, qui grossissent les rangs

    Comme une marée rouge
    Ils franchiront l’obstacle
    Entreront de leur force au mitan des pouvoirs
    Remueront de leurs mains les entrailles béantes
    De toute cette amertume dont on nous ont nourrie.

    Si le sang pouvait ne pas être versé
    Si ceux que l’on dit « grand » pouvait changer d’épaule leur fusil qu’ils dirigent vers tous ces démunis.

    Mais ce qu’il reste c’est la matiere
    La lumière, l’antre de nous, ce que nous sommes, réellement. Le réel de nous, le meilleur.

    Comme il est dit : aristocrate, les meilleurs d’entre nous.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :